Accueil arrow Pygmalion, que faisons-nous arrow Bilan de compétences

Cabinet PYGMALION


393/54, rue Léon Gambetta
 1er étage
59000 LILLE
Tél : 09 82 39 99 39

pygmalion - at -  bbox.fr

Bilan de compétences

Qu’est ce qu’un bilan de compétences ?
Un bilan de compétences est une occasion privilégiée de faire le point sur son parcours professionnel afin de pouvoir prendre éventuellement une décision de changement. C’est une démarche personnelle, qui se décide après mûre réflexion, et dans une optique d’évolution, quelle qu’elle soit : formation, évolution dans le même métier, reconversion, reprise d’études, création d’entreprise, congé sabbatique, etc.

A quoi ça sert ?
Un bilan de compétences permet à tout salarié d’analyser individuellement ses compétences et aptitudes professionnelles, dans le cadre d’un projet, défini ou à définir.
Un bilan est donc un outil de pilotage de carrière, qui permet au conducteur d’acquérir toute la visibilité requise pour choisir le bon itinéraire et éviter les accidents.

Qui est concerné par la démarche ?
Tout salarié en CDI qui justifie de 5 ans d’activité professionnelle, dont un au moins dans  l’entreprise actuelle.
Les salariés en CDD ou à la suite d’un CDD justifiant de 24 mois d’activité salariée dans les cinq dernières années, dont 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois

Faut-il le dire à son employeur ?
C’est comme vous voulez.
Si vous souhaitez le faire hors temps de travail, personne ne sera informé de votre démarche, hormis le financeur du bilan (voir rubriques suivantes). Les rendez-vous ont lieu pendant votre temps libre ou vos RTT.

Si vous préférez faire votre bilan sur votre temps de travail, vous devez obtenir une autorisation d’absence préalable (document remis par le financeur). Votre employeur dispose d’un délai de deux mois maximum pour donner son accord, mais ne peut s’opposer à votre demande. En général, les demandes d’autorisation sont signées très rapidement par le service des Ressources Humaines.

Dans tous les cas, la démarche de bilan reste confidentielle et personnelle, et votre employeur ne peut exiger la communication de votre document de synthèse, ou solliciter des informations du financeur ou du cabinet prestataire, qui sont tenus au secret professionnel.

Combien ça coûte ?
Les bilans sont éligibles au financement des OPCA* au titre de la formation continue. Chaque OPCA a son propre mode de financement et prend en charge une grande partie (ou parfois la totalité) du budget total. La part incombant au salarié est le plus souvent « symbolique », parfois nulle, parfois calculée selon le poste occupé et la rémunération.

(*) Organisme Paritaire Collecteur Agréé qui recueille les cotisations de formation obligatoires auprès des entreprises, et redistribue les fonds aux salariés.

Que faut-il faire pour en bénéficier ?
Simplement en faire la demande auprès de l’OPCA de votre entreprise. Attention, contrairement aux idées reçues, ce n’est pas toujours le FONGECIF. Certaines branches ont leurs propres OPCA (FAF Sécurité Sociale, MEDIAFOR, HABITAT FORMATION, etc.) Pour le savoir, demandez au service Ressources Humaines de votre entreprise, ou téléphonez au FONGECIF de votre région.

L’OPCA vérifie d’abord la recevabilité de votre demande, et vous envoie une liste des prestataires qu’il agrée pour la démarche de bilans. C’est ensuite à vous de prendre contact avec plusieurs centres, afin de choisir celui qui vous semblera le plus adapté à vos critères personnels. Dans tous les cas, il y a lieu de solliciter un entretien préliminaire avec les centres.

Entretien préliminaire
Un entretien préliminaire dure généralement une heure au cours de laquelle vous expliquez les raisons de votre demande de bilan, et surtout ce que vous en attendez.  PYGMALION vous aide à bien les formaliser, analyse votre demande, définit avec vous les axes envisagés. Nous pouvons alors vous proposer la démarche la plus adaptée pour atteindre votre objectif, ainsi que la façon dont le bilan va se dérouler (voir rubrique ci-dessous).

Combien de temps ça dure ?
Etant régi par des dispositifs légaux, le bilan ne peut excéder 24 heures. Chez PYGMALION, il se déroule généralement sur une durée de 6 semaines maximum, en 6 demi-journées de 4 heures, qui sont programmées selon les souhaits du salarié lors de l’envoi du devis du bilan au financeur.
Le bilan peut généralement commencer 3 semaines après l’envoi du devis.

Comment ça se déroule ?
Tous les rendez-vous ont lieu au Cabinet, et se déroulent individuellement, selon une alternance d’entretiens (3/4 du temps) et de travail personnel (1/4 du temps). Il n’y a pas de travail personnel à faire chez vous, hormis la réflexion naturelle qui s’installe dès le début du bilan. C’est toujours le même consultant qui vous reçoit,

La première partie du bilan est consacrée à une démarche d’investigation. Elle vous permet d’analyser vos motivations, besoins, aptitudes, compétences professionnelles et caractéristiques personnelles. Deux bilans distincts sont ainsi élaborés :

Le bilan de carrière

C’est l’analyse exhaustive des différents stades du parcours individuel mettant en évidence :

  1. la description de votre itinéraire
  2. l’analyse détaillée de chaque étape du parcours
  3. la valorisation de chaque expérience
  4. la formulation des compétences recensées
  5. l’inventaire des savoirs, savoir-faire et aimer-faire
  6. la mise en évidence de vos aspirations

Le bilan de personnalité

Résultant du croisement des entretiens avec plusieurs outils d’investigation de la personnalité (MBTI, analyse graphologique, tests projectifs, etc.), il vous permet :
– de mieux vous connaître,
– de prendre conscience de vos atouts comme de vos limites,

  1. d’identifier vos besoins fondamentaux et de vos zones de confort
  2. de comprendre vos mobiles de cheminement

Ces deux bilans permettent de définir parfaitement votre profil professionnel et personnel. Une fois ce profil validé par vous, il est alors comparé aux profils de postes les plus en adéquation sur le marché du travail. Cette confrontation vous permet de vous conforter dans votre métier, de valider vos projets, d’en définir de nouveaux, de découvrir parfois des orientations inconnues ou méconnues, etc.

Vient alors la phase de définition des modalités de réalisation du projet et la construction du plan d’action. Toutefois, dans le cadre d’un projet de formation, les centres de bilans ne peuvent que guider les recherches du salarié, c’est toujours l’OPCA qui se réserve le droit de donner des noms d’Organisme.

Cependant, tout bilan n’implique pas forcément un changement drastique. Il arrive souvent que le temps du bilan ait permis d’avoir de soi une image tout à fait précise, et le recul ainsi gagné est suffisant pour repartir avec entrain dans la vie professionnelle, sans autre changement qu’un changement de regard sur l’environnement et les conditions de travail.

Témoignages anonymes de bénéficiaires de bilans
Rubrique à venir…